Cuisine : Comment choisir son plan de travail?

Les plans de travail pour cuisine existent aujourd’hui sous de nombreuses formes et matériaux. Métal, pierre, bois, béton

Plusieurs aspects sont à prendre en considération lors du choix de son comptoir.

On doit se référer au BELD : Budget, entretien, look et durabilité

Il n’y a pas de matériaux parfaits pour les plans de travail.

 

BÉTON : Coulé, moulé ou de composite,

  • il est polyvalent
  • ne dégage pas de COV
  • est très résistant et très durable.
  • Vous en trouverez facilement du régional, sain et à provenance recyclé.
  • Par contre, il doit être scellé régulièrement, possède une forte énergie grise, présente une surface très dure, peut se tacher ou se fissurer.
  • De 60 $ à 200 $ le p2, installation comprise.

 

BOIS HUILÉ : Assemblé à partir de lamelles de bois dur,

  • le comptoir de bois est naturel
  • résistant et renouvelable.
  • Il constitue un excellent choix, surtout s’il est FSC, régional ou de provenance recyclée.
  • Le bois est très hygiénique, son acidité naturelle ralentit la prolifération bactérienne et cette ressource gagne à être recyclée.
  • Par contre, il est vulnérable à l’humidité, aux égratignures et doit être huilé avec des produits naturels périodiquement (avec de l’huile ou de la cire pour une surface de préparation des aliments et au vernis pour les autres surfaces.
  • Il est suggéré d’installer un comptoir de bois loin d’une source d’eau. Il donc est préférable de poser l’évier sur une surface imperméable. De 10 $ à 90 $ le p2 selon le bois, ajouter 60 $ du p2 pour l’installation.

 

 

 

 

QUARTZ :  Fait de quartz concassé combiné à de la résine (généralement 93% de quartz et 7% de résine),

  • il est durable
  • et des pigments ajoutés au mélange offrent un choix de couleurs très varié.
  • Son fini uniforme et non poreux, ne nécessite aucun scellant.
  • Il est résistant aux taches
  • et résiste bien aux égratignures
  • Par contre, la résine contenu dans ces matériaux sont sensibles à la chaleur.
  • Préférez le quartz extrait de carrières et fabriqué au Québec.
  • De 70 à 110 $ le p2, installation comprise.

PIERRES NATURELLES – GRANITE, ARDOISE, PIERRE À SAVON, MARBRE NATUREL :  

  • La pierre est probablement le matériau le plus chic et le plus apprécié pour les plans de travail.
  • Pratiquement inusable
  • Vous en trouverez du sain et du régional, mais ils ne seront jamais constitués de matières recyclées.
  • De 40 à 200 $ le p2, installation comprise.

VERRE RECYCLÉ : Des morceaux de verres en suspension dans un liant de résine ou de ciment.

  • Ils sont très esthétiques
  • durables
  • et peuvent contenir jusqu’à 85 % de matières recyclées.
  • Par contre, ces comptoirs doivent être faits sur mesure, ce qui peut augmenter les coûts.
  • Les panneaux de verre trempé dernier cri sont très résistants, hygiéniques et faciles à entretenir.
  • Le verre peut être transparent
  • dépoli ou totalement opaque.
  • Une surface légèrement rugueuse masquera les rayures. En plus de contenir un haut pourcentage de verre recyclé, ce type de comptoir peut être sain et régional.
  • 120 $ le p2, installation comprise.

 

 

45**SUITE

 

 

Le stratifié pour un plan de travail authentique

Les plans de travail stratifié sont très répandus en raison de leur facilité d’entretien.

  • Certains plans de travail en bois massif (teck, bambou) réclament un peu plus d’entretien mais ajoutent une note chaleureuse à votre cuisine.

Plan de travail en métal : un côté design

  • L’inox reste le plus répandu.
  • facile à entretenir.
  • Pour une touche plus rétro, vous pouvez choisir le zinc mais il vous faudra l’astiquer régulièrement avec un produit spécial.

Le plus pratique : le plan de travail en résine

  • Le plan de travail en résine ne fait souvent qu’un avec l’évier.
  • Il en existe de multiples finitions.
  • Il est en outre très résistant et facile d’entretien.

L’indémodable plan de travail en carrelage

Le plan de travail en carrelage a fait ses preuves. Il offre d’innombrables possibilités mais conserve un point faible : les chocs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recommended Posts